Voir toutes les contributions
  • Bon j'ai pas connu ces temps immémoriaux ou Internet était vu comme le QG des pedonazis en puissance, par contre je traîne régulièrement sur 4chan. En fait sous couvert d'anonymat les gens disent tout et n'importe quoi, parce que si tu n'as pas a subir la conséquence de tes propos/actes alors tout est permis. J'ai vu des topics loli/pedos tendance viole, du gore, des anonymes tellement racistes/homophobes/antisémites/mysogynes qu'Hitler serait jaloux. J'ai vu des raisonnements et des discours que je ne pensais pas pouvoir être tenus par des êtres humains normalement constitues. En fait 4chan c'est un gigantesque bac a sable. Un topic dure maximum quelques heures, donc tu sais que pour une fois, l'internet ne se "souviendra" pas. Je pense que c'est un outil sociologique fantastique. Je pense aussi que le concept d'anonymat pousse le 1er mec lambda a dire de la merde, et comme tout le monde est dans cet esprit du troll permanent, baa ça donne lieu a une des communautés les plus surréalistes et incomprise des internets. Je pense que l'esprit de la provoque et de la surenchère permanente y est pour beaucoup. Parce que ces gens sont majoritairement des mecs blancs de 15/35 ans anglophones des classes moyennes, un peu désabusés surement, mais dont rien ne les differentie du reste de la population. Je sais garder un regard critique et distant donc je ne prend pas part dans ces topics extrêmes que j'ai évoqués (qui restent minoritaires hein). Pourquoi j'y traine toujours? L'inexistance de la notion de "politiquement correct" permet aux anonymes de rire sur tout, de tout, et d'eux meme en premier lieu : on s'appelle "faggot" et l'image d'une gros geek boutoneux est associée au 4chaneur moyen. Ces gens sont tres tres droles. Je ne pense pas que vous recherchez ce genre de temoignage mais je voulais apporter une petite contribution a ce projet, bonne chance et restez loin des cliches, je vous fait confiance.

    1

    Commentaires

    • Le 10 avril 2013
      - Par jean marc manach

      Rule 1. Do not talk about /b/. Rule 2. Do not talk about /b/. http://knowyourmeme.com/memes/rules-of-the-internet Cela dit, c'est a contrario & typiquement le genre de contribution que l'on recherche aussi, précisément !-)

    Chargement...