Voir toutes les contributions
  •  - Par Anonyme

    En 1984, lors de l'arrivée en France des premiers ordinateurs portables, j'ai créé "L'enfant à l'hôpital", une association destinée à donner aux enfants malades le meilleur de l'informatique, dans sa version pédagogique.
    Pendant 15 ans, la mission de l'association est restée utile, mais répétitive : dons d'ordinateurs et de logiciels, rencontres d'enseignants spécialisés pour des échanges de savoir-faire, aide à la gestion du temps des classes à l'hôpital...
    Mais en 1998, tout change. Aux rencontres d'Autrans, Frédéric Soussin, de la start-up Sekoya, met Kanari, plate-forme de travail partagé, à la disposition de l'association.
    Très vite, avec l'arrivée spontanée de cyber reporters - explorateurs et savants - C'est une vraie université interactive qui se met en place pour que les enfants malades et handicapés apprennent autrement. C'est alors que l'Ecole Polytechnique nous propose de nous confier de jeunes élèves en service civil qui voyagent dans toute la France pour stimuler ces forums.
    De nouvelles plate-formes seront développées : Kolibri 1 puis Kolibri 2.
    En 2013, ce sont 3 000 enfants de 50 services pédiatriques qui sont accompagnés chaque année.
    Kolibri s'est aussi envolé vers des collèges en ZEP et un camp d'accueil pour les Roms.
    Oui, avec l'internet, "L'enfant @ l'hôpital" a été chamboulée du sol au plafond.
    Anne Dunoyer de Segonzac
    www.enfant-hopital.org

    0