•  - Par 
  •  - Par Anonyme
  • Les pedo-nazis sont devenus des dealers-truands...

  •  - Par Anonyme

    grâce à l'internet j'ai découvert ma voie ...moi qui était sans emploi depuis des années, j'ai fais une sextape avec mon chéri jean kévin et un super producteur nous as reperer, laul !!!!!!! je me sens comme une femme libre maintenant,meurkiiiiiiii inteurneutte !!!! :DDDD

  •  - Par Anonyme

    https://medium.com/what-i-learned-building/ca07bc941ec3

    Everything I Know About Founding a Startup I Learned from the Underground ‘Scene’
    My business school reverse engineered your business school

    When I was a freshman in high school I stopped attending school regularly. I thought learning assembly and writing keygens were way more fun than geometry. I put the high school’s outbound number on call block so they couldn’t call my parents and spent my days learning as much as I could about reverse engineering software.

    Nero Burning ROM v6.3.0.0 Keygen
    As I progressed in my ‘skills’ I was eventually asked to join a cracking group (a private, invite only, group that removed copy protections from software). After about a year I decided to go out on my own, and start my own group (sound familiar entrepreneurs?). So, me, and a few fellow crackers founded a brand new group, and started from scratch.

    We had to do the same things all startup founders would do when starting a legit startup: formation, branding, recruiting, operations, business development, partnerships, and most importantly: execute.

    To form such a group, one has to construct a name that hasn’t already been taken in the history of ‘the scene’. This is important, as you don’t want to choose something lame, and you want other groups to respect the name. Such names were something like: PREMiUM (‘i’ is always lowercase), ORiON, CLASS, etc. You also need to solicit the services of one of the ASCII groups (8bit artists from the DEMO scene) to draw an .NFO and file_id.diz file. These files had to be included in all your releases so that they gave attribution to your group and the FTP servers knew how many zip files to expect on a transfer.

  •  - Par Anonyme

    Je me souviens du forum 3614 RTEL en 1986 et plus tard et de QBBS. A l’époque on bidouillait les minitels pour les utiliser comme modem, le minitel était gratuit et les modems chers. On les faisait même numéroter en générant des impulsions sur le relais de prise de ligne (J'en ai bousillé un a force de lui faire faire ça). 1200 bauds en réception 75 en émission! On partageait déjà les logiciels que l'on écrivait. C’était l’époque du génial Turbo-Pascal. C'était avant Internet. Quand Internet est arrivé vers 1995 mon fils de 12 ans m'a harcelé pour qu'on s'abonne, puis m'a faire découvrir Linux... Je n'ai plus quitté le libre depuis. Aujourd'hui mon meilleur computer est un Raspberry Pi. Je crois que la technologie peu faire évoluer les démocraties. Ne laissons pas les états nous en empêcher. Apprenons a nos enfants a coder.
    By the way message pour ARTE: Je travaille la plus part du temps a l’étranger et je n'ai pas accès a vos vidéos:
    Erreur
    Cette vidéo n'est pas disponible dans votre pays.
    Pourquoi ces F@#!%.. restrictions d'un autre age? pourquoi je dois hacker pour voir un service public? Vous avez dit copyrights? Go copyleft, commons creative licence... La BBC est visible dans le monde entier, Elle.
    Merci anyway

  •  - Par Anonyme

    J'ai entendu parler d'Internet pour la première fois en 1991, alors que j'étais étudiant à l'ESSEC, un école de commerce. Nous partagions un appartement entre amis (une auberge espagnole) et un camarade se connectais chaque soir à un ordinateur VAX, une machine prenant la place d'une salle entière réfrigérée, avec des écrans déportés monochromes de couleur verte, des gros claviers, une imprimante à aiguille gigantesque et des disques durs gros comme des machines à laver. Quand je lui ai demandé ce qu'il faisait chaque soir sur le VAX, il m'a répondu : << Je me connecte à l'ordinateur central, je lance la commande talk et je peux discuter avec un tas de filles, dans la monde entier, cela s'appelle Internet et c'est trop cool>>. Sur le moment, j'ai trouvé complètement ringard de dialoguer avec une fille derrière son clavier et j'ai pensé intérieurement : << C'est vraiment trop nul Internet >>. Avec le recul, je pense que mon ami avait raison.

  • Internet est à la fois un symbole et un outil.

    Quand on Sait comment instaurer Justice et Paix Universelles sur Terre et quand on veut y Oeuvrer,dès lors est nécessaire de Médiatiser ce Savoir.
    S'il n'est pas suffisant,Internet est un moyen nécessaire.
    Il est aussi le symbole de la Réelle Possibilité d'un tel A-venir,Possibilité de Re-lier Tous les hommes et femmes Entre Eux.

  • Le bruit du modem 56k, l'ouverture de windows 98, les ordis de papa qui programme pour son boulot, les jpeg qui mettent 3 minutes à charger en 8 bits, le moteur de recherche hotbot, le téléchargement sur disquette! ah la disquette...

  • "Le réseau fait des erreurs mais ça n'a pas d'importance parce qu'on les corrige après.", voilà la base du datagramme, protocole de transmission de données mis au point par Louis Pouzin (http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pouzin). Une bonne partie de la philosophie du réseau est contenue dans cette simple phrase. Peu de temps après, c'est ce même datagramme donnera naissance au protocole TCP/IP, celui qui vous permet de lire ces lignes.

  • Malgré leur évidence, le système des noms de domaine ne coule pas de source. Il a été construit et est préservé par les américains. Et c'est une forme de pouvoir sur le réseau. Les explications de Louis Pouzin (http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pouzin), l'un des grand-pères de l'Internet.

  • Chargement...