Recherche : #1981

  •  - Par 
  • Un zx 81 de Sinclair, en kit à souder (c'était moins cher !), pour Noël 81, avec 1ko de mémoire vive, ses commandes Slow et Fast... Tout ça pour jouer à pong et programmer en basic !!! Snifff

  •  - Par Anonyme

    Premiers émois provoqués par deux ordinateurs capables de converser ensemble via une transmission "sans fil". C'était fin 1981, début 1982... on commençait à parler de TCP/IP, mais les premiers essais reposaient sur uucp (unix to unix communication protocol). La base matérielle était costituée d'un modem 300 bauds, d'un émetteur-récepteur sur 144,500 MHz, et d'un ordinateur sous Xenix System V (2.3.2 si j'ai bonne mémoire)
    Aaaaah, le bonheur de consulter les emails du copain situé à 40 km de chez soi....

  • Né au début des années 80 en Allemagne, le Chaos Computer Club (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaos_Computer_Club), le CCC pour les intimes, est l'un des plus ancien groupe de hackers. Récit de ses origines avec Andy Muller Maguhn, l'un de ses membres historiques.

  •  - Par Anonyme  via rue89

    Les premières expériences ? Ma foi ce fut de connecter deux micro ordinateurs (C 64) entre eux via un modem au milieu des années 80 et s'envoyer des messages. Quelques années plus tard on eut droit à la distribution des minitels avec son 11. Mais d'un autre côté, on avait enfin des serveurs usenet et BBS français. Il ne faut pas oublier à l'époque dès 19 h 00 nous pouvions appeler en france pour le prix d'une communication locale. A travers les BBS, on profitait de l'expérience de chacun pour se familiariser avec le réseau ainsi que toutes ces formes de communications car internet, les protocoles et les logiciels évoluaient (usenet, BBS, newsgroups, gopher, IRC). Et puis ce fut la grande époque des années 90 on a eut les premiers FAI grands publics (avec les cds d'un mois offert dans les magazines). Bon d'un autre côté les sites web restait désespérément statique (et lents à charger sans compter les @$~&# de gifs animés sur les sites français ou sur les webring). Et puis aller sur le web c'était bien mais fallait-il aussi savoir ce que l'on recherchait même si les magazines faisaient du remplissage avec des adresses web. Rien ne valait Alta Vista, puis Yahoo. Dès que Yahoo a commencé à faire de la pub une grande partie des gens on migré illico sur Google qui venait juste de sortir. Après il y avait tout ce qui tournait autour du web c'est à dire les langages html ou java, la guerre des navigateurs netscape et explorer, Flash (très très lents) etc...
    On ne passait pas trois mois sans découvrir une nouveauté ou un nouveau service. Note : Les thématiques (obligatoire) sur le formulaire me font franchement tiquer car ce n'est pas du hack ou machin chose.

Chargement...