Recherche : #2001

  •  - Par 
  •  - Par Anonyme

    J'ai toujours adoré la musique mais sans avoir les moyens d'en acheter autant que je le voulais.
    À 19 ans, étudiante fauchée, j'ai découvert KaZaA, un freeware de peer 2 peer ( logiciel gratuit permettant l'échange de fichiers entre internautes.
    Le bonheur absolu !
    Avant il fallait extraire un cd sur le lecteur windows multimédia puis le graver sur un cd vierge, c'était moins cher qu'un original mais en 2001 le coût d'un cd vierge était encore un peu élevé par rapport à aujourd'hui.
    KaZaA permettait d'obtenir tous les morceaux de musique que je voulais pour 0 €!
    C'était magique!

  •  - Par Anonyme

    Grâce mon forfait "10 heures par mois" financé par mes grands parents, j'ai surfé dès le début des années 2000. Je souviens qu'une véritable excitation mes prenait dès que le modem entamait son " chant" et j'ai pris l'habitude de l'imiter durant le chargement. Tiuuuuuuuuuuuuuu Bip Bip Bip Tudomtudomtudomtudomtudom Criiiiiiiiiiiiiiiiii Owm Criiiiiiiiiiiiiiii! Aujourd'hui encore je suis capable de l'entonner!

  • Mon 1er vrai WOW ! fut en 2000 ou 2001, quand mon pote Flo me fit une démo de Optix et de Subseven, des troyens très... ludiques ! Il suffisait de se faire passer pour une fille sur un chat et de récupérer l'adresse email de la victime. Elle téléchargeait le troyen et hop, on lançait des parties de morpions à la wargames, on ouvrait le lecteur CD, il y avait un tchat pour communiquer. On se marrait bien (cruellement, c'était flippant, on allait pas plus loin) et c'était, un peu, pédagogique...

    Le deuxième, en 2002, quand j'ai découvert heavy.com, qui à l'époque était un web-magazine full-flash et full-screen très élégant qui changeait d'habillage et de maquette chaque mois (il me semble). Que de la création, du contenu multimédia (des séries vidéos, player radio, comics), j'y passais pas mal de temps à tout explorer. Faut dire que j'habitais chez un pote qui avait une très bonne connexion chez Nerim ^^

  • CCC contre Siemens - Une contre-histoire des Internets - ARTE

    www.youtube.com
    Uploaded by ARTE on 2013-04-17.

    Interdire aux employés d'une entreprise d'accéder à certains sites ? Bel exemple de censure rendue possible notamment notamment grâce à un logiciel fabriqué par Siemens : Smartfilter. Ça vaut bien le prix des "chiottes en or" décerné par le Chaos Computer Club, célèbre club de hackers allemand. Andy Muller Maguhn, l'un de ses membres historique, nous raconte la cérémonie organisée sur mesure pour la remise de ce prix.

  •  - Par Anonyme

    Ha ha, je me souviens qu'en 2001 avec la Shark Team, nous proposions un système d'échange de divx par la Poste. Oui, par la Poste. Le taux de transfert le plus fulgurant de l'époque !
    Nous mettions à dispo notre liste de films, et on se les échangeait par vingtaine.
    16Go en moins de 48h !

  •  - Par Anonyme

    La première fois que j'ai entendu parler d'Internet c'était en 1997 par une amie qui se connectait avec son père la nuit pour payer moins cher. La première fois que j'y ai touché c'était en 2001 via ma console Sega Dreamcast et son modem 56K. Facturation à la minute, première adresse mail sur Voila, j'utilisais essentiellement le net pour m'acheter des mangas d'occasion sur Priceminister et des DVD Zone 1 sur Amazon. Dés 2002, j'avais un ordinateur portable, nettement plus commode à utiliser. Je découvrais alors les joies des forums, car les chan IRC vivaient alors leurs dernières heures, et des achats sur Ebay qui venait de racheter le célèbre site IBazar dont Simone faisait la pub à longueur de journée à la télévision.

    Autant j'ai aimé passionnément ce net 1.0 conçu par des passionnés pour des passionnés, où la fanpage était reine et la pub marginale. Autant, je m'abstiendrai de tout commentaire sur le net 2.0 que nous subissons actuellement car je risquerai d'être méchante... ;)

  •  - Par Anonyme

    J'avais 13 ans. Mon père était toujours branché sur son ordi alors je cherchais tous les prétextes pour être avec lui : Une adresse hotmail comme les copains, le site internet d'Alizée qui mettait 45 minutes à charger, ect... Et avec la facture à la minute, ma mère avait fais migrer le minuteur de la cuisine dans le bureau! Je ne me souviens pas avoir vu déjà une fois le site d'Alizée chargé en entier! L'autre souvenir : essayer de frôder quand les parents n'étaient pas là et rester bloquée sur Linux...

  •  - Par Anonyme  via rue89

    Ouverture de Wikipedia, la facilité de recherche d'une quelconque donnée. Un gain de temps considérable, finit les bibliothèques, les achats de livres, une grande découverte du monde a travers une encyclopédie

  •  - Par Anonyme

    En 2001, les mots tchat, compte email ou encore pseudo n'avaient pas de signification pour moi âgé de 14ans. Ma première connexion au tchat de yahoo pour discuter avec une amie de longue date fût une galère sans nom. Je me souviens avoir essayer de créer un compte mail sur outlook sans savoir à quoi ça servait et ne pas comprendre pourquoi sa ne fonctionnait pas... Après de longues heures à chercher et s'être énervé, le sms a été le sauveur pour discuter avec elle. Aujourd'hui tout ceci fait partis de notre quotidien!!

  •  - Par Anonyme

    On a eu internet à la maison aux environs de 2001, j'avais 16 ans et des brouettes. Je passais ma vie sur AIM et Odigo à chater avec des gens du bout du monde et ça me fascinait. Je téléchargeais des chansons sur Kazaa (et des virus aussi...). J'envoyais des mails à tour de bras pour dire rien du tout. Et avec les potes, on allait se faire peur sur Rotten.com avec des photos du cadavre de Kurt Cobain et autres images crades comme seul internet, déjà à l'époque, savait les dénicher.

Chargement...