Recherche : #altavista

  •  - Par 
  •  - Par Anonyme

    Rhâââââââââ ! le bip-bip du modem de location "Wanadoo" en 1998-1999...
    J'ai commencé à chatter sur des forums de graffiti, donc dans un autre gouffre internet que celui du hacking mais assez proche dans l'état d'esprit.
    Ekosystem.org et autres Aero.fr étaient nos T.A.Z ( Zone autonome temporaire ) à nous, jeunes writers encore mineurs et insouciants.
    Très vite, je me suis intéréssé à Napster puis KazaA avant de perdre les pédales avec eMule !
    Nous pouvions encore assez ouvertement télécharger de la musique et la revendre sur des CD gravés au camarades de classe pas encore connectés (à peine 1 million "d'internautes" à cette époque).
    Oui, nous avons bien bicravé des sons, puis des programmes, puis des films dans le passé. Il y avait un vrai marché dans les cours de collèges & lycées, la bonne époque !
    Puis les médias se sont emparés du phénomène et ont commencés à envoyer du "pédo-nazis" dans tous les sens, à tirer sur les nerds, les geeks, les pirates, les criminels virtuels...
    Puis ce fût au tour des politiciens complètement à la ramasse (oui, pire qu'aujourd'hui) installant le climat de peur que l'ont connait, utilisant donc le 11 septembre 2001 pour justifier leurs mesures répressives de dingues sur les internets.
    Je suis bien content d'avoir connu cette époque, post 911 ou personne ne songeaient vraiment à devenir cyber-activiste (sauf pour jouer, ou pour utiliser ses connaissances à des fins "personnelles") .
    Maintenant, c'est quand même rigolo de se retrouver à distribuer des modems aux rebelles pour leur assurer une connexion de base en cas de conflits, de retourner chatter sur IRC et de se replonger dans le code pour ne pas subir le pouvoir des tyrans de ce monde.

    Sayf. cc

  •  - Par Anonyme

    Modem 56k

    www.youtube.com
    Ah, que de souvenirs avec ce son magique! On est nostalgique!

    J'ai été à 16 ans, en 1996, le premier élève de ma classe à avoir un abonnement Internet 56K, facturé à la minute de communication. La classe internationale. Même le CDI de mon lycée n'était pas aussi bien équipé: Mon pentium I 133MHz, 16Mo de Ram faisait rêver. Les débuts ont toutefois été laborieux: je croyais que les mails étaient automatiquement rapatriés dans mon modem (comme le facteur qui passe, quoi!), la navigation était super lente: j'avais le temps d'aller me chercher à manger le temps qu'une page se charge. J'ai d'ailleurs eu droit mon petit encart de plainte dans un mensuel informatique (SVM pour ne pas le nommer). Je me souviens de mon site Internet hébergé chez mon FAI (référencé sur Yahoo et Altavista, s'il vous plaît), écrit à la main, traitant de la fabrication de didjeridoos avec des tubes en PVC et de la cire à bougie et de programmes de calculatrice. J'allais voir mes statistiques de consultation tous les jours! Un vrai petit geek. Je me souviens aussi de mes premiers émois amoureux sur "Yahoo Chat" avec une jeune libanaise de mon âge qui m'a finalement virtuellement largué parce qu'elle devait aller au cinéma avec des amis. Aaah les relations à distance.. Je me souviens aussi très bien des cris de mes parents lors de l'arrivée des premières factures téléphoniques aux montants astronomiques. Sans parler bien sûr du fait que toute la maisonnée était injoignable au téléphone pendant ce temps là: avec un père médecin urgentiste, les frictions ont été nombreuses et mémorables.

Chargement...