Recherche : #fax

  •  - Par 
  •  - Par Anonyme

    Dans les années pré internet, je pris vite l'habitude de trouver des billets d'avion, soit des voyages après des recherches sur le minitel.
    Le fax était de rigueur pour confirmer les réservations. On se rendait au bureau de poste soit pour les envoyer soit pour les recevoir. L'achat d'un fax devint nécessaire.
    Alors, il y eu les réservations en direct sur d'autres continent, avec le fax qui se déclenchait la nuit vers 2 ou 3 heures du matin, réveillant les dormeurs : Un fax arrivait d'indonésie. Oui l'hotel est réservé, c'est sur.

    Puis vint l'internet. ouf nous pouvions dormir.

    L'internet , une soirée de .. je ne sais plus, 1994, 95 la première connexion avec un modem 14,4 ko,
    et la connexion avec un ordinateur américain. Avec ma petite machine je circulais dans les dossiers d'une machine d'une faculté américaine.
    Le protocole http n'existait pas. Les recherches se faisaient en FTP et Gopher.

    Meme si les connexions ADSL sont toujours plus rapide, je reste émerveillé de pouvoir me connecter en quelques dixieme de seconde sur une machine située à des milliers de kilomètres.

  •  - Par Pulco31

    La 1ère fois que j'ai entendu parler d'Internet, j'étais en 6ème, c'était en 1997.
    Un mec à la pointe des nouvelles technologies (on disait pas encore "geek" à l'époque, on disait même pas "nouvelles technologies", je crois) me racontait qu'il pouvait communiquer en direct avec des personnes à l'autre bout de la terre. Ça me paraissait dingo, genre le futur, mais j'imaginais ça comme une espèce de fax, où on écrivait une phrase sur la machine, et un papier sortait à l'autre bout du monde avec notre phrase écrite dessus. Et le mec répondait comme ça. Un truc un poil long, mais oh, déjà me dire qu'on pouvait communiquer en direct avec un mec au Japon, ça me suffisait. Et surtout je me demandait bien comment ça pouvait être possible.

    Trois ans plus tard, je me créais un compte Caramail au CDI du collège, et je cherchais à communiquer avec des meufs en France. Je ne trouvais ça plus si dingo et je me foutais des mecs au Japon.

    La fin de l'émerveillement.

Chargement...