Recherche : #minitel / internet

  •  - Par 
  •  - Par Anonyme

    Bidouilleur (on dit hacker maintenant mais ça m'est passé !) j'ai connecté mon premier PC au ... minitel en 1991 pour télécharger les programmes, rejoindre quelques "sites" de passionnés de microprocesseurs, de domotique. C'était passionnant mais si lent...
    J'ai attendu 1997 je crois pour mon premier forfait 5 heures. Mais ça allait bien plus vite au boulot et j'ai découvert le monde du logiciel libre (LINUX etc.) Les documents disponibles en ligne dans tous les domaines ont alimenté mes lectures. On partage enfin sans notion de temps ou de distance. J'ai trouvé dans le oueb ce qui manquait au minitel : la vitesse , les moteurs de recherche, l'affichage haute définition. Maintenant il y a le son, la video. Que vont-ils inventer demain ?

  •  - Par Anonyme

    20 ans d’Internet, 20 ans d’histoire…enfin de ‘petites histoires’…
    Fin 1993 , DEC a été invite a l’Atelier, Cellule de veille technologique de BNP Paribas, par Jean-Michel Billaut pour installer Internet pour un débat avec des journalistes spécialisés dans l’informatique. On installe une station de travail, un routeur (DECnis), une ligne RNIS (vers notre intranet avec une connexion 2MG sur Internet a Palo Alto, CA. Le top par rapport a une VT100 et un modem vers un ISP… ) et on leurs montre comment surfer le web… Y’avait pas grand-chose de vraiment flashy a l’époque, La Nasa, les emails, quelques ‘forums’… Je me rappelle encore comment certains de ces journalistes n’avaient rien compris et comparaient Internet au Minitel et qu’Internet n’avait pas d’avenir en France car on avait le Minitel. De vrais visionnaires !!
    Après je suis partie bosser dans la Silicon Valley en 96’ et Internet était PARTOUT… déjà… et j’avais du mal à convaincre mes amis Français que la révolution numérique était en marche. Ils me traitaient de mytho Californien. J’ai travaillé et rencontré des légendes d’Internet et des réseaux, vu des startup passer de quelques employés a plusieurs milliers et milliards de $!
    En 99’ je reviens pour développer Internet, et les réseaux , en Afrique. J’ai dessiné le réseau Internet du Mali, du Togo, du Gabon, de l’Éthiopie…fait les premiers tests ADSL au Sénégal, a Maurice…
    Beaucoup de souvenirs autour d’Internet, de sa petite histoire !
    Maintenant je passe peut être pour un vieux auprès des ‘jeun’s’ mais ce qui est sûr c’est que j’ai toujours quelques coups d’avance sur eux sur Internet ;-)

  • Je n’avais pas encore assez d’argent pour acheter un ordinateur et me payer un abonnement à Internet, mais je pense que cette expérience, la violence et la richesse des rapports humains auxquels j’ai été confronté, m’a beaucoup appris. Tout d’abord sur les êtres humains (et les fantasmes masculins), mais également sur ce qu’allait devenir Internet, et donc le fait qu’il permet certes à des machines de communiquer, mais aussi et surtout à faire se rencontrer des gens qui, sans cela, n’auraient jamais pu communiquer, n’auraient jamais pu se croiser, ni confronter leurs points de vue.

    Je pense même avoir plus appris pendant les quelques mois où, pour financer mes études, je fus animatrice de minitel rose, que pendant les premiers mois où je découvrais le Net. L'intensité et la violence des rapports humains auxquelles j'ai pu être confronté pendant ces nuits de minitel rose m'ont fait comprendre à quel point le principal intérêt du réseau ce n'était pas de connecter des tuyaux, des machines et des ordinateurs, mais de connecter et libérer la parole d'êtres humains...

  •  - Par Anonyme

    Dans les années pré internet, je pris vite l'habitude de trouver des billets d'avion, soit des voyages après des recherches sur le minitel.
    Le fax était de rigueur pour confirmer les réservations. On se rendait au bureau de poste soit pour les envoyer soit pour les recevoir. L'achat d'un fax devint nécessaire.
    Alors, il y eu les réservations en direct sur d'autres continent, avec le fax qui se déclenchait la nuit vers 2 ou 3 heures du matin, réveillant les dormeurs : Un fax arrivait d'indonésie. Oui l'hotel est réservé, c'est sur.

    Puis vint l'internet. ouf nous pouvions dormir.

    L'internet , une soirée de .. je ne sais plus, 1994, 95 la première connexion avec un modem 14,4 ko,
    et la connexion avec un ordinateur américain. Avec ma petite machine je circulais dans les dossiers d'une machine d'une faculté américaine.
    Le protocole http n'existait pas. Les recherches se faisaient en FTP et Gopher.

    Meme si les connexions ADSL sont toujours plus rapide, je reste émerveillé de pouvoir me connecter en quelques dixieme de seconde sur une machine située à des milliers de kilomètres.

  • Minitel 2.0 - Une contre-histoire des Internets - ARTE

    www.youtube.com
    Uploaded by ARTE on 2013-04-22.

    Pour Benjamin Bayart (https://twitter.com/bayartb), Apple & YouTube ne sont rien moins que des Minitel 2.0, tant d'un point de vue économique que technique, qui ne peuvent que mourir, sclérosés, faute de pouvoir innover.

  • Les petites souris du réseau - Une contre-histoire des Internets - ARTE

    www.youtube.com
    Uploaded by ARTE on 2013-04-16.

    À l'époque où il n'y avait pas de vigiles à la sortie des supermarchés, Valentin Lacambre (http://fr.wikipedia.org/wiki/Valentin_Lacambre) faisait parti des petites souris qui se baladaient sur les réseaux, qui les explorait sans que personne ne le sache. Des p'tites souris "pirates" en somme qui ont fini par intéresser la DST.

Chargement...